Test d’Uncharted 4 : une conclusion magistrale

Uncharted 4 : A Thief’s End aura pris 4 ans avant d’arriver dans ma PS4, une attente largement récompensée par une aventure extraordinaire imaginée par le studio Naughty Dog.
Une sortie qui fait du bien au catalogue PlayStation qui commençait à accueillir plus de remakes que de productions originales…

Welcome To The Jungle

Après avoir parcouru le monde et encaissé un nombre incalculable de gamelles, Nathan Drake (Nate pour les copines !) s’est enfin mis au vert avec sa femme Elena. Une vie plus paisible qui va prendre un autre tournant lorsque son grand frère Sam réapparaît 15 ans après sa mort. Complices depuis leur plus jeune âge, Nathan apprend alors que Sam cherche à mettre la main sur le trésor du pirate Henry Avery afin de s’acquitter d’une lourde dette.
Uncharted 4 reprend le même créneau que les trois premiers épisodes, du coup on a affaire à un scénario solide à base de béton armé. L’émotion vient plus des retrouvailles avec la bande, Naughty Dog sait parfaitement comment émoustiller les fans quand il faut. Ça passe notamment par des dialogues savoureux entre les différents protagonistes, des échanges de punchlines qui donnent du corps à l’histoire et renforcent le lien avec le joueur.
L’arrivée de Sam dans l’équation pouvait laisser perplexe, il n’en ait rien, le big bro’ apporte une vraie plus-value et permet notamment d’en apprendre plus sur la passé de Nathan. Une réunion qui fait chaud au cœur !

En terme de réalisation, la réputation de Naughty Dog n’est plus à faire. Le studio first party comprend et parle le langage PlayStation comme personne. Uncharted 4 ne déçoit pas, c’est clairement le plus beau jeu console à date, j’en veux pour preuve les dizaines de photos que j’ai pris tout au long de mon aventure ! J’ai dû calmer mes ardeurs au risque de saturer mon disque dur, le mode photo intégré (filtres, cadres, mise au point, etc) n’aidant pas faut bien l’avouer.

« c’est clairement le plus beau jeu console à date »

Difficile de décrire par écrit ce que l’on peut ressentir à chaque nouveau chapitre que compte l’aventure, Naughty Dog fait démonstration de tout son talent et nous décroche la mâchoire plus d’une fois. Pour enterrer la concurrence, le jeu offre une expérience sans coupe avec un seul temps de chargement et des transitions cutscene — jeu à tomber par terre. Cela se joue sur de tout petits riens qui plongent littéralement le joueur dans cette dernière chasse au trésor. Rien n’ait laissé au hasard : les textures, la physique, l’éclairage, la modé des characters, tous ont reçu le même niveau d’attention, ce qui donne du crédit à l’univers et à ses personnages. L’immersion est totale pour le joueur qui se retrouve aux côtés des protagonistes à chercher une fin à toute cette histoire.

Uncharted 4 : Au plus proche d’Indy

Les fans de la première heure retrouveront leur marque en un rien de temps : Naughty Dog a conservé l’essence même de la série, un concentré de gunfights, d’escalade et d’exploration. L’équilibre est comme toujours très juste, à titre personnel j’aurai souhaité davantage d’échanges de tirs mais je prévois déjà un second run dans les jours à venir… Le studio s’est tout de même permis quelques « excentricités » avec l’ajout d’un grappin qui donne davantage de verticalité dans la progression. Un bon moyen également d’avancer en tapinant (© Kaamelott) pour atteindre sa/ses cibles sans que l’alerte ne soit donnée. Parmi les autres ajouts, on peut désormais marquer les ennemis et se mouvoir dans des hautes herbes pour des éliminations en toute discrétion. Le choix est donné au joueur, il est toujours possible de canarder d’entrée de jeu pour nettoyer une zone.
C’est toujours un régal de contrôler Nate qui passe d’une couverture à l’autre avec une aisance déconcertante. Heureusement d’ailleurs car la majeure partie des supports qui vous protégeront se désagrégeront au fil des coups de feu ennemi.
Un gameplay huilé qui donne l’impression d’accomplir de grandes choses. Du plaisir au bout des doigts tout simplement !

uncharted-4-drake-sam-survived

Arrive la question fatidique de la durée de vie : en combien de temps se termine Uncharted 4 ? Contre toute attente, Uncharted 4 fait mieux que ses aînés, bien mieux. Mon chrono n’est pas des plus représentatif car je me suis lancé en difficile dans l’aventure et j’ai tout sauf rushé le jeu. En explorant les environnements à la recherche de quelques trésors cachés et en admirant le paysage (parfois un peu trop souvent peut-être), j’ai pris 14h. L’avantage c’est qu’Uncharted 4 offre une bonne rejouabilité avec des modes supplémentaires, des items à collecter et une ribambelle de bonus à débloquer (modes de rendu, armes, galerie de personnages, croquis, etc), de quoi satisfaire les plus gourmands avant de se rabattre sur le multijoueur.

Contrairement à la copine @Paduction qui n’a pas une once de patience (en rapport au matchmaking qui traîne encore un peu la patte à côté des COD), je trouve que le multijoueur d’Uncharted 4 remplit amplement son office, à savoir prolonger l’expérience de jeu. Le plaisir manette en main est le même avec la découverte en moins, puisque les cartes sont tirées du solo.
Avec ses 60fps, la partie multi offre sur un plateau 5 modes de jeux, des maps redessinées, des défis et un paquet d’items à débloquer dont des animations à mourir de rire ! Il est si facile de prendre en main le jeu qu’on se surprend à enchaîner les parties avec plaisir. Pour pimenter davantage les rencontres, Naughty Dogs permet dorénavant l’achat d’items en cours de match comme des totems qui diffusent des esprits venant chatouiller le camp adverse.

uncharted-4-multiplayer

Même si dans mon coeur Uncharted 4 ne manque de rien, Naughty Dogs affirme quant à lui être capable d’encore mieux sur PS4. En attendant, ce dernier épisode de la série Uncharted laissera à coup sûr un souvenir impérissable à tous ceux qui s’y essaient. Une expérience de jeu unique en son genre qui doit être vécue. Comme j’ai déjà pu le dire sur mon Twitter : il y aura un avant et un après Uncharted 4, que l’on aime ou non les aventures de Nathan Drake !

Ma note : 5/5

2 commentaires

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.