L’autre finale de Roland-Garros

Des années que je suis avec plus ou moins d’assiduité Roland-Garros, il faut dire que cet événement marque le début de l’été et se veut fédérateur. Même si les français peinent à convaincre sur terre battue, nous avons pourtant été sacré champion sur cette édition 2019. Oui oui, champion, du monde qui plus est !

Je vous vois déjà scander « FAKE NEWS !!! », pourtant il fallait se rendre sur le court n°1 pour assister à ce sacre. Il s’y jouait la finale de Roland-Garros eSeries by BNP Paribas qui opposait deux frenchies : Marvin Nonone alias RvP & ThibKa.
Arrivé à la bourre, j’entendais une voix qui m’était familière en montant les marches pour accéder au court. C’était Nelson Monfort, accompagné de Norman « Genius », qui commentait la rencontre ! Une belle preuve d’ouverture pour le commentateur vedette qui n’était pas décontenancé par la situation, bien au contraire !
Il y avait pourtant matière à l’être, hormis les deux commentateurs qui se renvoyaient la balle, sans mauvais jeu de mot, le public réuni à l’occasion de ce tournoi international devait se contenter de suivre la rencontre sur grand écran. Bien sûr il est difficile d’imaginer observer la rencontre derrière l’épaule des joueurs mais je m’attendais à les voir face à face sur le court, sentir cette tension qui rend si spécial ce genre de rencontre e-sport. Il aura fallu attendre la fin du match pour les voir sortir de leur cabine.
Qu’importe, j’ai tout de même pris du plaisir à découvrir ce que voulait dire « joueur pro » sur Tennis World Tour – Edition Roland-Garros. En passant, même si je n’ai pas eu l’opportunité de poser les mains dessus, je confirme que Top Spin reste le roi incontesté des simulations de tennis…

Merci à Clémence de l’agence Warning Up pour l’invitation qui m’aura permis de découvrir le court n°1 avant sa démolition, d’assister à la finale double dames (remportée par la française Kristina Mladenovic, cocorico !) et plus globalement de fouler le sol du village de Roland.

NB : comme je suis indiscipliné, j’ai préféré vous glisser les quelques photos prises par mes soins plutôt que celles du photographe BNP, que des photos prises avec un boitier à 4000€ c’est surfait. 😉

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.